Accédez à votre compte

ou

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement

Inscription 100% gratuite :)
Rejoignez les 1,7 million de membres Roomlala

Dernière étape
pour contacter le propriétaire !

ou

Déjà membre ? Connectez-vous

Loader Roomlala
Loader Roomlala

Propriétaires de chambres d’hôtes : ce qu’il faut savoir sur la table d’hôtes

Hébergement | Chambre d'hôtes | 03/02/17

La chambre d’hôtes en France est une activité en plein développement, la convivialité, l’optimisation des coûts et l’authenticité permises par ce type de location étant incomparables. Cette activité répond cependant à une certaine réglementation et des contraintes. La table d’hôtes se soumet elle aussi à des règles bien précises. Voici l’essentiel à savoir sur cette offre de repas incluse dans la chambre d’hôtes.



Qu’est-ce qu’une table d’hôtes ?

Certains propriétaires de chambres d’hôtes peuvent avoir envie de fournir plus de services à leurs visiteurs, et notamment de leur offrir des repas préparés avec les ingrédients du terroir. La table d’hôtes désigne le fait de proposer à ses convives un menu unique, partagé autour d’une table commune, dans le but de faire découvrir les spécialités locales. Il ne s’agit pas d’une activité de restaurant, à partir du moment où les quatre conditions suivantes sont respectées :
• la préparation de repas vient en complément d’une activité d’hébergement ;
• seuls des menus uniques composés de produits régionaux sont proposés ;
• les repas sont servis à la table familiale ;
• la table d’hôtes n’est pas ouverte à d’autres personnes que les résidents en chambres d’hôtes.



repas



Quelle réglementation s’applique à la table d’hôtes ?

Tout d’abord, un particulier qui souhaite proposer un service de repas sous la forme d’une table d’hôtes doit créer une société et s’immatriculer au RCS (registre du commerce et des sociétés). Si la licence en vigueur dans les restaurants pour servir des boissons alcoolisées n’est pas obligatoire pour une table d’hôtes, une formation est toutefois nécessaire en cas de service d’alcool.
Par ailleurs, les prix doivent être clairement indiqués à l’extérieur du bâtiment, à l’entrée et au lieu de réception de la clientèle. Toute facturation d’un repas à un client doit également être accompagnée d’une note détaillant plusieurs critères, dont la date, le nom et l’adresse du propriétaire, et la somme à payer.
Enfin, en matière d’hygiène, les responsables d’une table d’hôtes doivent se conformer à l’arrêté du 9 mai 1995, qui réglemente les repas remis directement aux consommateurs.




Nom de l'auteur : Roomlala

Chambre d’hôtes : réglementation et contraintes

Chambre d’hôtes : réglementation et contraintes

18/01/17

Avant d’exercer une activité de chambre d’hôtes, les propriétaires d’un lieu adap...

Lire
5 conseils pour ouvrir vos chambres d’hôtes

5 conseils pour ouvrir vos chambres d’hôtes

03/09/15

Pays le plus touristique au monde, la France propose aujourd’hui des alternatives...

Lire
Déposer une annonce
Trouver un hébergement

Jusqu'à 5000€ de revenus complémentaires

1,7 million de membres

Paiement sécurisé

Déposer une annonce

Plus de 40 000 logements à louer

en France

et à l'international

Trouver un hébergement